Ancien et Nouveau Continent

Ancien et Nouveau Continent

Depuis 1503, date de création du premier comptoir au Panama, les cultures, les ethnies, les religions se sont mélangées, intégrées, complétées dans ce pays. 

Cela se remarque fort quand vous voyez les panaméens et panaméennes.  

Les traits des pays originaux de leur parents se voient sans erreur possible. 

Qui a une dominante amérindienne, qui espagnole, qui africaine, qui européenne ou américaine (USA). 

Ce mélange ancien moderne se voit aussi dans les rues et habitations. De très vieilles maisons sont équipées de l’air conditionné et de la connexion Internet.

Dans plusieurs places publiques, j’ai observé beaucoup de personnes, assises sur un banc, le nez plongé dans le smartphone. C’est courant, vous allez me dire, sauf qu’aux entrées de ces places, un panneau indique la procédure à suivre pour se connecter sur la Wi-Fi gratuit. Et, je vous assure, que le monde du smartphone a touché toutes les ethnies. 

Ci-dessous quelques photos des maisons du vieux quartier de Casquo Viego... 

 

DSCF3340.jpg

La couleur jaune est très appréciée...  

DSCF3350.jpg

Étroitesse des rues... 

IMG_0013.JPG

Une des nombreuses places équipées Wi-Fi.... 

IMG_0012.JPG

Magasin de chapeaux style « Panama » dont le modèle et le type sont originaires de Bolivie.

La vérité historique dite, ceci n’empêche pas le commerce...

IMG_0011.JPG

Deux étages, deux mondes... 

IMG_0010.JPG

Anecdote : cette maison rouge est un restaurant, c’est cet homme en chemise blanche, qui parle avec un agent de la « Policia Tourismo », qui m’a invité à choisir son restaurant à défaut d’un autre.

 

Voyons la partie moderne de la ville, qui comme dans la symbolique du « Nouveau Monde » est bien visible mais bien loin loin loin... 

IMG_0019.JPG

Après 4 km de marche, j’ai su m’en approcher... Je me suis amusé à compter le nombre d’étages d’un immeuble : 48 étages (à erreur d’expérience près) et il n’était pas le plus grand.  Ah oui... j’oubliais... évidemment... il y a un « Trump Building » à Panama-City... of course...

IMG_0014.JPG

Une de ses belles terrasses où les soirées doivent bien se prolonger (rappel température nocturne minimale : 24°). Pour info, au Panama, la vie nocturne commence vers 23 heures... Je me demande si la température n’en serait pas la cause ???....

DSCF3356.jpg

Je profite de cette photo pour rappeler un conseil ESSENTIEL lors de la prise de vue - Ceci est valable pour tous les types d’appareils, du simple des plus simples smartphones, jusqu’au reflex de pro) .... SOIGNER VOTRE CADRAGE... je répète SOIGNEZ VOTRE CADRAGE... le reste n’est de la technique photo.  

IMG_0008.JPG

Hier, à la terrasse d’un restaurant, j’ai eu une conversation avec un groupe de plaisanciers français. 

Ils m’ont appris une donnée intéressante : la côte sud du Panama, soit la côte pacifique, n’est qu’à 8 degrés de latitude nord - la ligne de l’équateur n’est qu’à 888 km (480 NM) - ce qui veut dire qu’au point de vue météorologique, nous nous trouvons dans le « Pot au Noir » une zone météorologique qui fait le tour de la Terre, à l’équateur, et qui ne comporte aucun phénomène de hautes ou de basses pressions. Voici pourquoi le Pacifique le long du Panama porte bien nom.

Pourquoi « Pot au Noir » ?... en voyant les couleurs sombres des nuages des précédentes photos, vous comprendrez pourquoi les anciens marins avaient appelé ainsi cette zone.

Soit, le vent est faible et irrégulier, soit sous les nuages sombres - quelques fois orageux - le vent peut se lever rapidement et changer tout aussi rapidement de direction... L’horreur pour les grands voiliers des siècles passés où il était si pénible de manœuvrer ces immenses surfaces de voilure. 

Au contraire, la côte nord du pays, celle de la Mer des Caraïbes est beaucoup plus sujet à des variations  cycloniques ou anti-cycloniques et certains coups de vent brutaux, comme les coups du Mistral, en Méditerranée, peuvent se produire. 

Dans l’article suivant, je vous présenterai quelques scènes de rues... 

 L’aventure continue...