Voyage en Valais

Retour à Champéry et au Lac Léman

Pendant mes vacances d'adolescent - au début '70,

nous passions, mes parents et moi, le mois de juillet à Champéry,

petit village typique du Valais, situé à 1000 m d’élévation tout près de la vallée du Rhône.


Nous utilisions des film noir et blanc que mon père et moi développions pendant l'automne dans la salle de bain transformée en chambre noire (au grand dam de ma mère qui n'avait plus que l’évier de la cuisine pour nos ablutions). Qu'importe ce détail ménager, mon père avait la passion de la photo - passion qu'il m'a inculquée et je l'en remercie chaque jour.

Pour la petite histoire, pendant que j’utilisais le « 6x6 », mon père photographiait avec un Zenit 3M équipé de film diapositives. Ceci afin de passer nos soirées hivernales à visionner nos souvenirs de vacances. Dans ce but, la sélection des « diapos » était confiée à ma mère… Et oui, chez nous, la photo était une activité familiale.

De nos soirées au « labo », j’ai gardé l’amour du format carré, ainsi que l’amour du noir et blanc.

 Ces pendants ces années que j'ai commencé la photo avec un appareil au format 120 : un Yashica 6x6.

Ces pendants ces années que j'ai commencé la photo avec un appareil au format 120 : un Yashica 6x6.


Je n’oublierai jamais la magie du moment où, dans le bain du révélateur, l’image naissait du blanc du papier photo, comme née du néant, pour révéler ses tons moyens… puis ses tons noirs… Moment crucial où il fallait promptement retirer le papier du révélateur pour le mettre dans un bac de rinçage afin de stopper la réaction chimique… Sinon, le tirage positif allait être trop noir et impossible à présenter.

Grâce au format 6x6, mon père est parvenu à réussir un tirage de grand format : une photo de 50 x 50 cm qu’il a collé sur bois et qui a suivi notre famille jusqu’au décès de ma mère, il y a un an.

Cette photo représentait le chalet que nous louions au premier plan, le village de Champéry en contrebas et les « Dents Blanches » en arrière-plan.

Mon père était très fier de présenter cette photo aux amis en précisant bien que j’en étais l’auteur… J’avais 15 ans.

En 2003, je suis retourné à Champéry avec mon premier appareil numérique. J’ai refait - de mémoire - les mêmes photos qu’à l’époque et, surtout, j’y tenais particulièrement pour la présenter à mes parents, « Ma Fameuse Photo », qui faisait la gloire de mon père.

Je vous la présente ci-contre.

Je l’ai travaillée en noir et blanc en lui rendant les tons qu’elle avait à l’époque.

 

"Ma Fameuse Photo" prise en 2003 en numérique


Sous cet article, je vous présente un album de mes photos de 2003,

prises à Champéry et au bord du lac Léman.